fond

Le TABLEAU... 

 

En 2005, je louais une maison à Anglet. Dans cette maison des années 60, sur le mur du salon, un grand tableau laissé par les propriétaires.

Un paysage de montagne, avec des maisons basques. Joli, typique, mais pas en harmonie avec mon mobilier. Nous l’avons donc "oublié" au sous-sol.

 

L’an dernier, déménagement d’Anglet à Cambo. Comme dans tout mouvement, nous avons beaucoup trié, donné, jeté… Et se pose la question du tableau : « qu’est-ce qu’on en fait ? »

Pris par le temps et « c’est quand même dommage de jeter un tableau… », Jean décide de l’emmener et l’accroche dans le garage en attendant de lui trouver un nouveau propriétaire.

Cette année, déménagement à Bidarray. Nous n’avons transféré tout ce qui était dans le garage de Cambo que 2 mois après nous être installés à SastriaBorda.

Alors que je tente de faire le point de ce que j’ai à trier dans le garage, mes yeux tombent sur le tableau accroché au mur, et là…un sentiment de déjà vu, quelque chose en moi qui se met à vibrer, il me semble « reconnaître » ce paysage. L’incrédulité fait place à l’étonnement : « Non, ce n’est pas possible ! »

Notre ami Jean Michel d’Ossès passe par la maison : « Dis donc Jean Michel, regarde ce tableau »

« Mais c’est Bidarray ! Là tu as l’Iparla (le sommet), et là c’est la maison X et là la maison Y ! (ici toutes les maisons sont connues par leur nom que je n'arrive pas à retenir...)

  

 

Et vous vous habitez ici face à l'Iparla ! Comment c’est possible un truc pareil ? D’où sortez vous ce tableau ?. »

Nous recherchions Le Lieu depuis plusieurs années et nous avions tous les éléments sous les yeux !

Ce tableau date de plus de 50 ans.

Vous pouvez voir la maison aux bois rouges du bord de la départementale, elle n’a pas changé… et en suivant le Begui Eder, le petit torrent qui coule dans le creux, vous arriverez chez nous…

Comment est-ce possible ? Les probabilités pour que se trouve en 2005, oublié par des héritiers embarrassés par un vieux tableau, la destination que nous avons recherché durant plusieurs années et que nous avons enfin trouvée en 2011 !...

Est-ce que tout était écrit ? Il y a de quoi s’interroger non ?

Il a enfin trouvé sa place sur le mur du salon à SastriaBorda, émouvant les anciens du village... 

En écrivant ce petit récit, je prends conscience qu'enfant, après avoir vu Mary Poppins (qui m'a beaucoup inspirée...) je rêvais de sauter dans un tableau (pour ceux qui connaissent, le ramoneur avait dessiné un dessin sur le trottoir et Mary Poppins, les enfants et Jim Cheminy se sont retrouvés dans le pays imaginaire en sautant sur la peinture...). Et un rêve de plus de réalisé, UN ! Au suivant...