fond

 

 

  

 

                                                                                                                                                                                                             

Anna 

Créer un lien de confiance, être à l’écoute, valoriser, sont au cœur de mon travail dans l’insertion sociale et professionnelle à Lausanne, en Suisse, aux cotés de personnes en recherche d’emploi, en rupture sociale, en situation de dépendance, des personnes qui ne trouvent plus ou pas leur place dans la société.

Mon premier appel a été l’humanitaire.
Heureuse de réaliser un rêve d’enfant, au fil des années, je me voyais pourtant me consumer, perdre en énergie et en enthousiasme, avec la sensation de ne pas me sentir à ma place, malgré la réussite professionnelle et la reconnaissance.
Grâce à l’aide de ma sœur Cécile, coach de vie et thérapeute (www.centredoz.com), je comprenais que je devais déployer beaucoup d’efforts pour être à la hauteur de ce qui était attendu de moi, je m’épuisais parce que je n’exploitais ni ne développais mon potentiel inné.
Ce bilan a été un véritable soulagement, une nouvelle manière de voir les choses. Ainsi, plutôt que de me sentir en échec face à cet épuisement professionnel, je pouvais concentrer mes recherches sur ce qui me rapportait de l’énergie, de la joie et de la créativité.
Etre la bonne personne au bon endroit !

Ce principe ne m’a plus quittée et c’est pour cela que l’approche des natures multiples développée par Steven Rudolph, m’a semblé naturelle et puissante de simplicité.
Mon nouvel appel ?  Aider les gens à trouver un sens à leur quotidien, une direction professionnelle, une voie d’études, réaliser des rêves, même les plus anodins, qui tels des petits ruisseaux, puissent alimenter le fleuve de leur légende personnelle.

Récemment formée aux danses sacrées avec Geneviève Khemtemourian , cette approche m’a beaucoup marquée. Elle permet d’exprimer, par le mouvement et la musique, ce qui ne peut être mis en mots, d’agir sur d’autres dimensions de notre être, au-delà du mental et du conscient. Parce que notre corps est trop souvent résumé par la tête qu’il porte, la danse permet de recréer le lien et le mouvement, de danser le rythme de l’univers, de danser la vie et ses possibles.

Ces formations correspondent à ma rencontre avec Brigitte et sans le savoir, du moins consciemment, le début d’une grande aventure.
Animer des stages ensemble ? J’ai accepté sa proposition sans hésiter : en réunissant nos compétences et aspirations profondes, c’est la rencontre humaine et les histoires d’âmes qui sont célébrées, pour planter ensemble et récolter au-delà des attentes, afin de partager avec un plus grand nombre la puissance du collectif et le déploiement des potentiels individuels et du flow de la vie…

Au plaisir de croiser nos pas...